badge-chefsimon-126x126.png

Une question ?

Responsable du shop nsb :

Séverine Audinet

Tél. 079 918 40 03

  • Facebook Social Icône

Déshydrateur

pourquoi et comment ?

Le déshydrateur permet l’évaporation de l’eau, on peut déshydrater tout ce qui contient de l’eau. Bien sûr on pourra déshydrater les fruits et les légumes mais aussi viande, crème, yaourts, fromage (pour ceux que ça intéresse).

La déshydrateur remplace donc le séchage au soleil. Ce qui nous permet de ne pas dépendre de la météo et de nous en servir été comme hiver.

Comment choisir son déshydrateur ?

Choisissez un déshydrateur sur lequel vous pouvez régler la température.

Préférez également les modèles ou l’air est soufflé par l’arrière car la répartition de la chaleur est plus homogène. Les modèles où l’air est soufflé par le bas vous oblige à sans cesse changer les plateaux de place pour que tous les aliments soient séchés de façon homogène.

Autre critère à prendre en compte la place dont vous disposez, donc la taille de votre appareil. Le déshydrateur va-t-il avoir sa place dans le cellier, la cuisine, encastré dans un placard ?

 

Autre critère pour l’endroit où le mettre : le bruit ! L’Excalibur fait du bruit, je le déconseillerai notamment aux petits appartements. Mais dans un cellier il trouvera sa place.

 

Si vous souhaitez vous faire plaisir, vous pouvez opter pour un modèle encastrable et high tech, la Rolls du déshydrateur : le Sedona. Votre budget aussi sera déterminant dans l’affaire car ça peut aller du simple au triple !

Soyez attentif au type de porte. A l’usage, je trouve plus pratique une porte transparente qui permet de jeter un coup d’œil de temps en temps sur l’état de nos déshydratations. Ça évite d’avoir à ouvrir à tout bout de champ.

Allez-vous en avoir un usage quasi quotidien ou juste l’été en usage intensif pour sécher des fruits ? Bref, sachez définir vos besoins exactement pour savoir si l’investissement sera rentable.

Quoi faire avec son déshydrateur ?

On peut sécher des fruits et des légumes mais pas que ! A vous la réalisation d'encas sains pour les enfants (cuir de fruits, chips de fruits, barres de céréales…), faire des poudres d’herbes (persil, ortie…) des poudres d’épices (curcuma, gingembre)...

Préparer des tisanes (sécher de menthe verte, de la mélisse citronnée, de la verveine, du thym...)

Le déshydrateur sèche à basse température pour conserver un maximum de vitamines on ne chauffe pas comme une conserve qu’on stérilise. C’est un mode de conservation économique aussi, une fois déshydraté il n’y a plus d’énergie nécessaire (en comparaison avec la congélation).

Cuir de fruits

Chips de fruits, crakers, barres de céréales

Sel de céleri

Est ce que ça consomme beaucoup d’électricité ?

Prenons la consommation maximale d’un déshydrateur qui est de 500W, s’il fonctionne à pleine puissance pendant 12h, il vous en coûtera 0,87€ d’électricité au prix du kWh actuel (0,1450€ / kWh – tarif 2018). Plus généralement, selon la puissance laquelle vous faites fonctionner votre déshydrateur, le coût d’une préparation sera compris entre 0,70€ et 0,87€.

A quelle température déshydrater et combien de temps ?

Je règle le déshydrateur sur 60°C pendant 1 heure puis à 40°C entre 12 et 24 heures suivant l’épaisseur des préparations. Ça doit être vraiment bien sec.

Comment peut-on faire de la poudre de fruit maison ?

En faisant des fines tranches de fruits qu’on déshydrate. Ensuite on les réduit en poudre au blender.

Est-il possible de faire de la poudre de Paprika (avec des poivrons), de piments, d’orties, d’oignons, etc. ?

Oui, Comme pour le sel de céleri (voir ici).

Comment préparer un cuir poire -chocolat ? Le chocolat doit-il être fondu ou coupé en morceaux ?

Il suffit de mettre un peu de poudre de cacao dans la préparation avant de déshydrater (voir un exemple de cuir de fruits ici)

Peut-on conserver un cuir de fruit en bocal comme pour les légumes déshydratés pour en avoir à l’avance pour ses prochains goûter ?

Oui on peut, comme pour les légumes il faut qu’ils soient bien secs

Au shop NSB à Noville entre Montreux et Monthey, vous trouvez du matériel de cuisine comme avec les blenders  (Vitamix, kuvings vaccum blender...),

des extracteurs de jus (Vitaleo DA 1000, vitaleo DA 1200, Kuvings,...). Vous avez du matériel pour l'hygiène intestinale avec le boc a lavement, la sonde rectale, un des pilier de la doctoresse Kousmine. Bien-sûr vous allez découvrir aussi la présence de l'argile verte montmorillonite, à avoir dans sa trousse à pharmacie.

 Le shop nsb c'est aussi de nombreuses recettes est des conseils que vous pouvez découvrir.