• Séverine Audinet

Spaghettis aux courgettes

Dernière mise à jour : 22 févr.


Ingrédients pour 1 personne :

- 1 poignée de noisettes

- 1/2 poignée de raisins secs

- morceaux de tomate séchées

- huile d'olive

- 1/2 gousse d'ail ou oignon

- sel ou tamari

- 1 c. à c d'herbes de italiennes (ou du basilic, origan frais)

- eau de mer

- Ustensil : coupe légume en spirale.


Préparation :


- Couper votre courgette à l'aide du coupe légume en spirales/lanières

- Mixer le reste des ingrédients avec un peu d'eau de mer pour obtenir une texture plus onctueuse.

- Verser la sauce obtenue sur les courgettes. C'est prêt !


Remarque : j'adore cette recette, facile et rapide à réaliser. C'est une recette que je réalise le soir. Donc au petit matin, je mets dans des bols et un peu d'eau les noisettes, raisins et tomates sechées. Ce geste simple facilitera la digestion de ce plat.


Pourquoi faire tremper ses graines et noix ?

Pour faire simple, on trempe, les graines, noix et tous les oléagineux pour améliorer leur assimilation par l’organisme et donc améliorer leurs vertus pour la santé.


À cause des inhibiteurs d’enzymes :

Les fruits et graines riches en matières grasses, comme les amandes, les noix, les graines de tournesol, les graines de courges, les graines de lin, etc., contiennent un inhibiteur d’enzymes, l’acide phytique, qui empêche leur bonne digestion, et bloque l’absorption de certains nutriments par l’organisme. C’est une sorte d’anti-nutriment.


Les inhibiteurs sont naturellement présents dans les oléagineux, ils permettent de préserver la force vitale des fruits, de les conserver en quelque sorte, jusqu’à ce qu’ils se trouvent dans un environnement favorable pour germer.


Pour faire disparaitre cet inhibiteur, il suffit de faire germer les graines et fruits secs, en les faisant tremper.

En faisant disparaitre l’inhibiteur d’enzymes, on améliore la digestion des graines et donc l’assimilation des principes actifs par le corps, en conséquence : augmentation de l’assimilation des vitamines (C, B, carotènes, etc.) et des minéraux (magnésium, potassium, calcium, fer, zinc, etc.).


Une fois les graines trempées et les inhibiteurs éliminés, la valeur nutritionnelle des graines, noix et oléagineux change considérablement. Elles sont passées du statut de « dormantes » à celui de « vivantes ».

Ce changement a un effet sur toute la composition du fruit, multipliant leur taux de nutriments (vitamines et minéraux), parfois par 3, augmentant les quantités de protéines, parfois par 2, tout améliorant leur absorption par le corps.


Tout cela a lieu dès que le processus de germination est enclenché.


Pour résumer :

En faisant tremper ses oléagineux, on enclenche le processus de germination. Par conséquent, leurs valeurs nutritionnelles vont également augmenter : la teneur en vitamines va s’accroître, les protéines vont se multiplier, les minéraux vont être plus facilement assimilés, etc…

Pour résumer, faire tremper les oléagineux avant consommation permet d’augmenter leur digestibilité et de rendre leurs nutriments plus assimilables par le corps humain.


Combien de temps faut-il tremper les fruits secs ?

En règle générale, on conseille de faire tremper ses noix, graines et autres oléagineux entre 4 h et 24 h à température ambiante.

Une fois trempées, jetez l’eau de trempage, rincez bien les graines à l’eau claire, égouttez-les, et vous pouvez alors les manger. Elles se conserveront au réfrigérateur, mais pas plus de 3 jours.

Cependant, certains fruits secs ont des temps de trempages différents, les principaux sont :

  • Fenugrec : 12 h

  • Amandes : 8 h-12 h

  • Noisettes : 8 h-12 h

  • Pistaches : 8 h

  • Sésame : 8 h

  • Lin : 8 h

  • Chia : 8 h

  • Alfalfa : 8 h

  • Noix de Pécan : 6 h

  • Noix : 4 h

  • Noix du Brésil : 3 h

  • Graines de courge : 3 h

  • Noix de cajou : 2 h-2h30

  • Graines de tournesol : 2 h

  • Noix de Macadamia : 2 h

Maintenant vous savez tout !















3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout