• Séverine Audinet

Extracteur de jus ou Centrifugeuse ?


Pas facile de choisir sans prendre le temps de comprendre le fonctionnement de chaque appareil. Zoom sur l'extracteur de jus et la centrifugeuse.


Je consomme chaque jour mon jus de légumes, c'est pour moi mon complément en nutriments facilement assimilable et naturel. Pas besoin de prendre de compléments alimentaires quand vous possédez un extracteur de jus. En plus, c'est idéal si vous avez une faiblesse digestive, et que vous ne pouvez pas bien digérer les fibres. Votre jus vient compléter votre alimentation équilibrée.



Mais quel type d’appareil choisir, extracteur de jus ou centrifugeuse ?

Ce sont deux appareils qui permettent de confectionner des jus avec des résultats très différents. Je ne parle pas ici des extracteurs de jus à vapeur qui ne sont pas à recommander, puisque ceux-ci détruisent les enzymes et certains nutriments avec la chaleur.

Précisons tout d’abord que les deux appareils servent à séparer le jus, qui s’écoule dans un premier récipient, de la pulpe (fibres plus sèches), qui est retenue après la presse ou le broyage par un tamis et rejetée dans un second récipient comme sur la photo.


La centrifugeuse

La centrifugeuse sépare le jus de la pulpe avec un système de rotation par force centrifuge, qui écrase les aliments à vitesse et température élevées. L’inconvénient est qu’il endommage les cellules des fruits et légumes insérés. Le procédé à vitesse élevée oxyde le jus au moment même de la production par un appel d’air important. Le jus perd ses précieuses enzymes et de nombreux nutriments sont détruits. Si l’on choisit de consommer des jus pour leurs apports nutritionnels, l’objectif n’est pas atteint. Des jus oxydés ne se conservent pas et doivent être consommés sur le champ. Enfin, les particules se séparent très vite, la couleur change, et le goût s’en ressent.

En outre, cette machine est très bruyante et produit moins de jus qu’un extracteur. Le nettoyage s’avère fastidieux, en particulier du tamis, dans lequel se logent des morceaux de pulpe qui vont sécher et le bloquer avec le temps. C’est pourquoi les centrifugeuses se retrouvent assez rapidement confinées au fond d’un placard.

Enfin, un autre inconvénient majeur est que la centrifugeuse ne permet pas d’extraire le jus des herbes et des verdures à feuilles, car au lieu de presser, elle déchiquette et projette les aliments contre une paroi à vitesse élevée (de 3,000 à 16,000 tours par minute). Or ce sont précisément les verdures qui produisent les jus les plus sains !


L’extracteur de jus à vis

L’extracteur de jus à vis presse les molécules des légumes et des fruits par un mouvement lent de rotation d’une ou de deux vis. Le principe est une extraction douce, à froid, sans production de chaleur, qui permet de préserver tous les phytonutriments, enzymes et vitamines et de produire un jus à contenu nutritionnel élevé. La vitesse de rotation de la vis sans fin ou tarière est très basse (de 40 à 160 tours par minute).


L’extracteur sépare les fibres solubles dans le jus et rejette les fibres insolubles sous forme de pulpe, que l’on peut mettre dans le compost sans craindre le gaspillage puisque presque tous les nutriments se retrouvent dans le jus. Celui-ci est stable et se conserve au frigo pendant 24 heures.


Les jus on bien meilleur goût du fait de la rotation plus lente que la centrifugeuse. Argument de taille si vous souhaitez consommer régulièrement des jus frais !


Les extracteurs à vis sont très polyvalents, car ils servent aussi de broyeurs pour confectionner des purées, des glaces, des sorbets, des compotes ou des purées de noix et des soupes, en utilisant le cône à broyer plutôt que le cône à jus.


Ils sont plus rapides à nettoyer que les centrifugeuses.


À gauche, le résultat d’un jus passé à l’extracteur de jus; à droite, dans une centrifugeuse.


Résultats avec l'extracteur de jus :

+ de goûts

+ de nutriments

- moins d'oxydation



Niveau prix, extracteur ou centrifugeuse ?


L'extracteur est plus cher qu’une centrifugeuse, mais l’investissement est largement compensé par un rendement plus élevé en jus et surtout un apport nutritionnel bien supérieur. On ne le trouve que dans des magasins spécialisés ou en ligne comme sur www.shop-nsb.com.


Quelques conseils pratiques

Il convient de préciser ici que les deux types d’appareil ne permettent pas d’extraire du jus des fruits mous tels que les baies, les bananes, les mangues ou encore les pêches et les abricots bien mûrs.  Ceux-ci seront au mieux réduits en purée, au pire ils auront beaucoup de peine à passer dans le mécanisme de presse (c’est le cas avec des appareils à double tarière, ou double vis). Ces fruits conviennent beaucoup mieux à la confection de smoothies avec un blender comme le Kuvings avec cloche sous-vide.


Derniers conseils

Pour les jus, privilégiez les verdures, les légumes racines, et les fruits durs. Et pour savoir les bienfaits de chaque légume, je vous conseils le livre du Dr Norman Walker.


3 vues
badge-chefsimon-126x126.png

Une question ?

Responsable du shop nsb :

Séverine Audinet

Nutritionniste

  • Icône sociale YouTube
  • Icône social Instagram
  • Facebook