• Séverine Audinet

7 règles à respecter avant de partir à la cueillette de plantes sauvages


1. La première règle à suivre pour identifier une plante est la rigueur. Il faut s'interdir les approximations , afin de ne cueillir et de n'utiliser que ce dont vous avez besoin, et dont vous êtes absolument certain. 2. Respecter les lieux. La plante que vous convoitez fait partie d'un grand système vivant constitué d'innombrables êtres indispensables et interdépendants : plantes, animaux supérieurs, insectes, micro-organismes... êtres humains (même si nous l'oublions). Faites donc votre pied léger, et regardez où vous le posez, vous apprendrez ainsi beaucoup ! Ne piétinez jamais, surtout si vous vous aventurez dans les marges d'une culture ou d'une prairie, sinon gare aux "foudre" légitimes du propriétaire ! 3. Respectez la plante. Ne ramassez pas plus que nécessaire : cueillez juste ce que vous pouvez sécher ou transformer. Sur un site, laissez toujours au minimum 1/5 des individus pour les espèces annuelles (qui font leur cycle de vie complet en moins d'une année), et 1/3 des individus pour les plantes bisannuelles ou vivaces (qui vivent plus d'un an). Ne revenez pas de façon systématique au même endroit tous les ans. Le rythme de repos d'une station varie considérablement d'une espèce à l'autre : de 1 an pour le bleuet jusqu'à 20 ans pour la gentiane ! En pratique, "revenez sur le lieu de votre forfait", observez, notez, apprenez, et adaptez-vous. Chaque situation est unique. 4 . Si vous utilisez des outils de coupe (couteau, sécateur ou faucille), veillez à ce qu'ils soient propres et bien affûtés. Les plaies cicatriseront mieux et vous éviterez les éventuels phénomènes d'arrachement de la plante. Si vous avez coupé un individu qui vous semble malade, désinfectez votre lame à l'alcool ou à la flamme afin de limiter les risques de contamination sur les plantes suivantes. 5. L'idéal est de consommer ou de stabiliser votre récolte dans un délai maximum de 2 heures, voire une heure par temps chaud et humide. 6. Demandez toujours l'autorisation au propriétaire (privé ou collectivité) des lieux avant de cueillir. 7. Assurez-vous que le lieu choisi ne recèle pas de pollution majeure.

9 vues
badge-chefsimon-126x126.png

Une question ?

Responsable du shop nsb :

Séverine Audinet

Nutritionniste

  • Icône sociale YouTube
  • Icône social Instagram
  • Facebook