kefirko - kit de fabrication de kefir de lait

KEFIRKO, LE KIT KÉFIR MAISON

 

Kefirko est un kit de fabrication de kéfir maison astucieux et surtout très simple d’utilisation. Le kit peut être utilisé pour faire du kéfir de lait, du kéfir de fruits ainsi que de la production de germination.

Pourquoi consommer du kéfir de lait ?

Le kéfir n’est pas seulement une boisson désaltérante, mais aussi un breuvage très bénéfique pour la santé, grâce à ses probiotiques.

En fait, le kéfir de lait, se sont de petits grains, un peu cotonneux à l’ œil, gélatineux au toucher, d'un blanc immaculés, qui sont de petits agglomérats de bonnes bactéries, levures, et probiotiques.

 

C'est quoi des probiotiques ?

Les probiotiques sont des micro-organismes, bactéries ou levures, bénéfiques pour la santé, qui viennent renouveler et enrichir notre flore intestinale. En langage populaire, on parle de « bonnes bactéries ». La flore intestinale, désormais surnommée le « second cerveau humain », compte environ 100 000 milliards de bactéries appartenant à une centaine d’espèces différentes,  bactéries indispensables à la digestion mais aussi à l’immunité. 

Comment apporter des probiotiques dans notre alimentation ?

Grâce au kéfir de lait. En effet pour 100g de yaourt "classique", vous avez un apport de 1 milliard de bactéries, alors qu'avec le kéfir de lait, vous avez un apport de 37 milliards de bactéries.

Les 2 bénéfices du kéfir :

- meilleur apport en probiotique,

- meilleur digestibilité

En effet, le kéfir est beaucoup plus digeste que le yaourt "classique", surtout pour les intolérants aux lactose. De part la fermentation lors de la préparation du kéfir de lait,  les micro-organismes des grains de kéfir coagulent la caséine du lait et fermentent le lait par une action sur le lactose (sucre de lait), transformé en acide lactique, alcool (moins de 1%) et  gaz carbonique (ce qui rend la boisson pétillante).

Vertus diverses

Quelles vertus espérer des probiotiques du kéfir ? On peut en attendre des bénéfices au niveau de la flore intestinale, un meilleur transit intestinal, une amélioration du système biliaire (la vésicule biliaire aide à la digestion), et aussi renforcer le système immunitaire. 

 

 

LA PRÉPARATION

Le kéfir de lait se prépare en quelques minutes et peut être consommé après 24h (période estivale) à 48 h (période hivernale - la fermentation est plus lente).

1. Mettez les grains dans le récipient Kefirko, puis ajoutez idéalement du lait entier de chèvre, de brebis, de vache BIO (selon la contenance de votre Kefirko).


2. Ne vissez pas le couvercle supérieur totalement, de manière à ce qu’un peu d’air entre, mais pas les moucherons. 


3. Laissez fermenter à température ambiante pendant 24 à 48 heures. Normalement l'été, 24 heures c'est largement suffisant contrairement en hiver. Pour savoir si votre préparation est prête, et selon le goût que vous voulez, il suffit de goûter.

En tout cas, votre préparation ne doit pas être liquide, mais avoir davantage une texture crémeuse, comme du yaourt à boire.


Quand votre préparation est prête, il vous suffit de mettre celle-ci dans une bouteille au frigo. Mettez une passoire en plastique pour récupérer les grains, afin de relancer une production. Contrairement aux grains de kéfir de fruit, vous ne devez pas rincer vos grains à l'eau, conserver la partie blanche autour pour améliorer la reprise de fermentation.

Mon lait déphase ? C'est normal ?

Au bout de 24 h de fermentation vous obtenez une boisson très douce en goût, un peu épaisse, idéal pour boire au quotidien.

 

Par contre, au bout de 48 h - 72 h, le lait va s'acidifier de plus en plus, et déstabiliser la structure du lait qui va réagir en se "figeant". On obtient alors 2 parties, un caillé peu solide et perméable (c'est le caillé lactique) qui vous permet de réaliser du fromage, comme du fromage de chèvre frais par exemple.

 

L'autre partie que vous obtenez est le petit-lait, un liquide contenant 95 % d’eau, liquide un peu jaunâtre (voir la photo ci-dessous) . Ce "petit-lait", également appelé lactosérum, est donc un sous-produit de l’industrie du fromage.

Les protéines de ce "petit-lait", au même titre que toutes les autres protéines, sont particulièrement riches en acides aminés soufrés (méthionine et cystéine), en acides aminés à chaîne ramifiée (leucine, isoleucine et valine) et en glutamine. Les acides aminés à chaîne ramifiée sont les acides aminés les plus utilisés par les muscles. Ils jouent plusieurs rôles dans le métabolisme musculaire. Par exemple, pendant un effort intense, ils produisent de l’adénosine triphosphate(énergie) et favorisent la récupération du muscle après un exercice intense (tant aérobique qu’anaérobique). C'est pour cela que le petit-lait intéresse tant les sportifs.

Consommer le petit-lait, il n'y a pas de problèmes, par contre, pour le lait caillé, qui n'est pas forcément mauvais pour la santé, car il est comestible (c'est avec lui que vous pouvez faire votre fromage), je vous suggère de le sentir, si vous sentez une odeur rance au nez et en bouche, il faut éviter de le boire (vous risquez d'avoir des troubles digestifs, maux de ventre...).

Si celui-ci vient juste de déphaser, j'ai souvent ça, surtout en début d'été, je mélange avec le petit-lait, et je filtre tout de suite pour mettre au frigo, et comme expliqué, je fais confiance à mes sens (odorat, goût).

Comment récupérer le petit-lait ?

A l'aide d'une pipette (le petit-lait est souvent en-dessous du caillé), prélever le petit-lait, et le transvaser dans un verre. Laisser reposer de manière à récupérer un petit lait bien clair. Les fines particules de lait fermenté finiront par tomber au fond et il restera plus qu'a récupérer le précieux liquide. 

 

 

Comment j'utilise le lait fermenté ?

Il remplace le lait, la crème, le yaourt dans l'ensemble de vos préparations. Par contre, les bonnes bactéries qu'il renferme sont détruites pas la cuisson. 

Le repos
Si vous avez beaucoup de lait fermenté, ou si vous ne voulez plus faire fermenter de boisson, vous pouvez mettre vos grains « au repos ». C’est-à-dire que vous allez placer vos grains dans un environnement froid, pour ralentir leur métabolisme. Pour cela, vous placerez vos grains dans 500 ml de lait demi-écrémé (très bon pour le repos) que vous placerez au frigo (dans un bocal bien fermé pour éviter les contaminations par des levures ou bactéries étrangères.). Ils pourront se conserver ainsi au moins 10 jours. Ensuite il faudra changer le lait, pour ne pas que les grains ne meurent ou s’abîment.

LES GRAINS DE KÉFIR

Les grains de kéfir sont vivants. Ils se développent et se multiplient donc en permanence. C’est pour ça qu’ils se partagent, se lèguent de voisin à voisin, et sont transmis de génération en génération. Une belle tradition ! Ainsi, je vous en offre si vous venez au Centre nsb (selon la disponibilité), ou vous trouverez sur internet des donneurs de grains kéfir de lait.

Vos grains seront toujours entourés d’un peu de mélange, qui leur ai vital, ne les rincer surtout pas, et encore moins à l’eau !

badge-chefsimon-126x126.png

Une question ?

Responsable du shop nsb :

Séverine Audinet

Nutritionniste

  • Icône sociale YouTube
  • Icône social Instagram
  • Facebook